Okahina Wave, l’écologie au sommet de la vague

Imaginée par une PME bordelaise en 2008, Okahina Wave est le premier générateur de vagues artificielles voué à améliorer la biodiversité des milieux aquatiques dégradés.

 

Okahina Wave sur l'Ile de loisirs de Vaires-Torcy

 

Et si une vague artificielle permettait de réconcilier les surfeurs, vivant loin de l’océan, et les ardents défenseurs de l’environnement ? 

 

C’est le défi que s’est lancé l’inventeur Laurent Héquily, en donnant vie à Okahina Wave en 2008, un projet qu’il qualifie de "vague écologique".

 

Imiter la nature
En s'inspirant des atolls polynésiens, l'inventeur-surfeur a imaginé un système circulaire immergé, de 36 à 110 mètres de diamètre, qui génère ces fameuses vagues déferlant autour de l'îlot central émergé.

Ce dispositif, développé avec le concours du bureau d’études nantais Cluster Meca pour la mécanique des fluides, permet de donner vie à des vagues de toutes typologies, qui pourront être configurer en fonction du niveau de celui ou celle qui les surfe. 

 

Premier take-off fin 2020

Inutile de préciser que ce dispositif novateur, qui se veut aussi ludique qu’écolo, suscite de l’intérêt !

Suivie par des investisseurs, les groupes NGE et Equalia, Okahina Wave sera installée dès la fin de l’année 2020, pour la première fois, dans le Technopole du Futuroscope de Poitiers (Vienne)

S’en suivra, si tout va bien,  une installation sur le site olympique de l’Ile de loisirs de Vaires-Torcy, où Okahina Wave a remporté l’Appel à Manifestation d’Intérêt Concurrentiel lancé par la région Ile-de-France.

Puis , le dispositif sera déployé à Libourne (Gironde), en 2022.

 

La suite de l'article sur Actu.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

News

La première vague artificielle de Surf écologique bientôt implantée en France

March 11, 2020

1/10
Please reload

Follow us!
  • Twitter
  • Linkedin
  • Facebook Basic Square