Lacanau tente de surfer sur la vague écoresponsable


A l’occasion de la venue sur les plages médocaines de la Ministre des Sports, Roxana Maracineanu, pour le Lacanau Pro qui se déroule jusqu’à ce dimanche, la Ville de Lacanau a signé les chartes du ministère et de WWF France pour un sport éco-responsable. Les ambitions affichées : un sport plus accessible, plus inclusif et plus respectueux de l’environnement. L’abandon du projet de parc à vagues à Lacanau donne du crédit à cette idée, tout comme d’autres initiatives présentées cette semaine.


La vague artificielle prend l’eau

Avec le soutien de la métropole bordelaise, la station balnéaire girondine est en effet officiellement candidate à l’organisation des épreuves de surf des Jeux-Olympiques de 2024. Dans ce cadre la municipalité envisageait également la création du « Surf Garden Atlantique«.

Comme celui envisagé à Castets (Landes), ce projet de vague artificielle devait être conçu sur le modèle « The Cove », une technologie développée par la Wavegarden implantée près de Saint-Sébastien....


... « L’idée de créer une vague artificielle a du sens mais pas à n’importe quel prix »


» Pour créer un bassin de plusieurs hectares, il faut décaisser les sols, imperméabiliser les sols, bétonner pour au final créer des structures ayant des consommation énergétiques équivalentes à 600 foyers, c’est un non sens environnemental », explique le bordelais Laurent Hequily, fondateur d’Okaina Wave.


La suite sur Rue89Bordeaux



News
  • Twitter
  • Linkedin
  • Facebook Basic Square
  • youtube okahina
Follow us!